blason du Finistère

Famille de Rodellec du Porzic

accueil
 D'argent à 2 flèches tombantes d'azur
Devises : Mat ha leal (Bon et loyal) et
Cominus et eminus feriunt (Ils frappent de près et à distance)
 

Les Rodellec du Porzic nous intéressent particulièrement car, en écrivant l'histoire de Pont-Christ Brezal et de ses environs, nous avons rencontré plusieurs fois des membres de cette famille :

Remarque : Ce chapitre sera complèté par une future consultation d'un dossier
de la série 1 E aux archives départementales à Brest.

Le château et le domaine de Kerantraoñ à Lanneuffret

Vue aérienne de Kerantraoñ en 2016. Au fond, on distingue la voie expresse qui traverse la commune de Lanneuffret
et au-delà de celle-ci le petit bourg avec son église.

L'étang devant le château de Kerantraoñ.

Le château de Kerantraoñ, construit vers 1870 d'après Louis Le Guennec.

Les anciens propriétaires de Kerantraoñ

Sur la sacristie de Lanneuffret se voient un écusson aux armes des sieurs de Kerandraon du nom de Courtois (trois hures de sanglier), et un autre soutenu de deux lions et timbré d'un heaume, qui porte mi-partie d'une poule, qui est Le Jar, et de deux haches d'armes surmontées d'un chef, qui est Gourio de Lannoster.

 

... le manoir de Kerandraon, possédé successivement, depuis le XVIè siècle par les familles Courtois, Le Vayer, de Pencoët et de Rodellec du Porzic. L'habitation actuelle, rebâtie sans grand style vers 1870, appartient aujourd'hui à M. Edouard de Rodellec, ancien officier de marine, gravement blessé à Dixmude dans la brigade des fusiliers marins : il occupe à l'église le même banc où ses ancêtres s'agenouillaient il y a trois siècles, et a hérité de leur privilège de suivre le premier les procesions, aussitôt après le clergé.
(Brest et sa région par Louis le Guennec p. 497)


Courtois, sr. de Kerandraon :
d'argent à trois hures de sanglier de sable ; alias : d'argent au chevron de gueules accompagné de trois hures de sanglier de sable.

Gourio de Lannoster

Le Jar

Ar Yar en breton,
c'est la poule.

Le Vayer, sr. de Kerandraon :
d'argent à deux haches d'armes de gueules adossées en pal.

de Penancoët :
Fascé d'argent et d'azur.
Da bep den lealded
Jean LE VEYER. Marié avec Marie de KEROZVEN, dont
  • François LE VEYER, né le 30 avril 1634, Kerantraon, Lanneuffret.
  • Christophe LE VEYER, né le 20 janvier 1636, Kerantraon, Lanneuffret.
Jean LE VEYER. Marié avec Marie LE JAR, dont

Possessions de la famille Rodellec du Porzic en 1811 à Lanneuffret

Cadastre napoléonien de Lanneuffret - Etat des sections du 18 juillet 1812 (3 P 117/1/2)

LieuNom parcelle
 1 

parc.
Nature
K/prigentAr mistifioc9157T. lab.
K/prigentParc ar barennou9159T. lab.
K/prigentParc nevez9160T. lab.
K/prigent9168M. et dép.
K/prigent9169Courtil
K/prigent9170Courtil
K/prigentParc al leur9171Courtil
K/prigentParc pen al liors9173T. lab
K/prigentGoarem huella9181Lande
K/prigentGoarem huella9185Lande
K/prigentGoarem an dour9186Lande
K/prigentGoarem creis9188Lande
K/prigentGoarem izella9189Lande
K/berenesParc an erve izella9236T. lab.
K/prigentGoarem K/niou9237Lande
K/berenesParc bian9238Courtil
K/berenesParc bras9239T. lab.
K/berenes9240Courtil
K/berenes9241M. et dép.
K/berenes9242M. et dép.
K/berenesParc moan9243T. lab.
K/berenesParc mesou9250T. lab.
K/berenesFoennec Job9251Pré
K/berenesFoennec nevez9252Pré
K/berenesParc Caris clech9253T. lab.
K/berenesAr verges9254Courtil
K/berenesAr verges9255Courtil
K/berenesAr prat9256Courtil
K/berenesAr prajou9257Courtil
K/berenesAr prajou9258Courtil
K/berenesAr prajou9259Courtil
K/berenesParc an atil9260T. lab.
K/berenesParc al lenn bian9261T. lab.
K/berenesParc al lenn bras9262T. lab.
K/antraon MétairieParc mel10263T. lab.
LieuNom parcelle
 1 

parc.
Nature
K/berenesParc K/roullé bian9264T. lab.
K/berenesParc nevez9265T. lab.
K/berenesParc K/roullé9266T. lab.
Manoir K/antraonCoadic ar feunteun10267Taille
K/berenesParc ar pape9268T. lab.
K/berenesParc ar c'handi  2 9269T. lab.
K/berenesFoennec bras9270Pré
K/berenesFoennec bras9271Pré
K/berenesRumenou izela9272Lande
K/berenesRumenou huella9273Lande
K/antraon MétairieFoennec ar roudouzig10274Pré
K/antraon MétairieFoennec ar roudouzig10275Taille
Manoir K/antraonParquic ar c'hoat10276T. Lab.
Manoir K/antraonParquic ar c'hoat10277Taille
Manoir K/antraonCoadic ar foennoc10278Taille
Manoir K/antraonAr foennec bian10279Pré
Manoir K/antraonClausic ar sabre10280Courtil
Manoir K/antraonClausic ar sabre10281Courtil
Manoir K/antraonFoennec bras10282Pré
Manoir K/antraonParc nevez10283T. lab.
Manoir K/antraonAr francic10284Pâture
Manoir K/antraonLiorsou ar vilin10285Courtil
Manoir K/antraonLiorsou ar vilin10286Courtil
Manoir K/antraon10287Moulin
Manoir K/antraon10288Maison
principale
Manoir K/antraon10289Etang
Manoir K/antraonAr francic10290Pâture
Manoir K/antraonAr francic10291Lande
Manoir K/antraonFancic ar brouan10292Pâture
Manoir K/antraonParc nevez pella10292bT. lab.
Manoir K/antraonAr francic10293Pâture
Manoir K/antraonAr francic10294Pâture
K/antraon MétairieFoennec ar c'handy  2 10295Pré
K/antraon MétairieFoennec ar c'handy  2 10295bBuanderie
LieuNom parcelle
 1 

parc.
Nature
Manoir K/antraonParc ar poulpry10296T. lab.
Manoir K/antraonParc ar forn10297T. lab.
Métairie K/antraonParquic nevez10298T. lab.
Manoir K/antraon10299M. et dép.
Manoir K/antraonAr jardin nevez10300Courtil
Manoir K/antraon10301Buanderie  2 
Manoir K/antraonAr prat10302Pré
Métairie K/antraonFoennec prat ar bolé10303Pré
Manoir K/antraonAr verger10304Courtil
Manoir K/antraonAr jardin bras10305Courtil
Métairie K/antraonAr jardin bras10306Courtil
Métairie K/antraonAl liorsou10307T. lab.
Métairie K/antraon10308M. et dép.
Métairie K/antraon10307Courtil
Métairie K/antraonAr prat neud10310Courtil
Métairie K/antraonParc rhun10311T. lab.
Métairie K/antraonParc rhun10312Taille
Métairie K/antraonMetterien izella10313T. lab.
Métairie K/antraonMetterien huella10314T. lab.
Métairie K/antraonParc huella10315T. lab.
Métairie K/antraonParc ar vezen gam10316T. lab.
K/prigentParc ar valy9460T. lab.
K/prigentParc ar valy9471T. lab.
K/prigentParc ar pape9474T. lab.
K/prigentLiors bian9476Courtil
K/prigentAr prat9483Courtil
K/prigentJardinic ar per9484Courtil
K/prigentParc losc K/brigent9485T. lab.
K/prigentParc moan9486T. lab.
K/prigentAr foennec9487Pré
K/prigentParc an toull bras  3 9488T. lab.
K/prigentParc an toull bras  3 9489T. lab.
K/prigentParc ar pape izela9491T. lab.
K/prigentParc an toull beus  3 9492Pré
Métairie K/antraonAn treuzic10502T. lab.
 < 301 < 295b 269 488 492 Plan de 1811 (partiel - sud de la commune)



NB. Si le centre des propriétés (bâtiments) est bien sur Lanneuffret, celles-ci s'étendent aussi sur Plouneventer (parcelles agricoles). Voir, plus bas, l'acte de donation du 23/6/1882.


1 Les propriétaires :
      9 = Dame Veuve Duporzic de St Paul
     10 = Mrs Duporzic de St Paul
2 Traces de l'activité linière
3 Toponyme à étudier : endroit particulier ?
 Carte actuelle (limites de la commune : ligne rouge)

Le territoire de la paroisse de Plouneventer contenait autrefois les communes de Lanneufret, Saint-Servais et Saint-Derrien.
Leur séparation a eu lieu en 1550 environ pour Lanneuffret, 1789 pour Saint-Servais et 1882 pour Saint-Derrien.

   de Lanneuffret     Voie expresse - route nationale n° 12 de Brest à Paris   << Château << Etang
Ruisseau
* Monastère de Kerbeneat << Ancien moulin de Kerantraoñ

Section ZB de Lanneuffret - 1982 (source AD29)

Moulin de Kerantraoñ rénové - photo "Une vie de setter"

Le moulin de Kerantraoñ existe depuis le milieu du 17è siècle au moins (1651).
En 1899, le moulin de Kerantraoñ était équipé de deux paires de meules entraînées chacune par une roue horizontale, dite à pirouette (source Statistiques sur les moulins, 28/10/1899 - ADQ 29 S 3).
En 1901, le dernier meunier est recensé au Moulin de Kerantraoñ. Il s'agit de François Goavec, 43 ans, avec sa femme Marie-Yvonne Cann, 34 ans, et leurs deux filles, ainsi qu'un domestique meunier Yves Tanguy, 46 ans, demi-frère du chef, et une ménagère Nicole Bleas, 67 ans, tante du chef de famille.
En 1896 et 1891, même famille.

 

La famille de Rodellec du Porzic

François de RODELLEC du PORZIC, né - Porzic, St-Pierre-Quilbignon. Marié avec Catherine LE VEYER de KERANTRAON, dont
 2 Pourtant son acte de naissance, dans les registres de la mairie de Brest, indique qu'il est né à Brest, 17 Rue du Château, de parents mariés à Brest et y domiciliés.

1 M. Rodellec du Porzic, 93 ans depuis le 10 février 1971, Lanneuffret aura peut-être le doyen des candidats aux
     municipales.

La plus petite commune de l'arrondissement de Brest, Lanneuffret (115 habitants), dans le canton de Ploudiry, aura-t-elle en mars prochain le plus vieux maire de Bretagne, peut-être de France ? C'est possible, puisque le comte Edouard de Rodellec du Porzic, qui a fêté le 10 février son 93è anniversaire, maire de Lanneuffret depuis 34 ans, sollicitera à nouveau, le 14 mars prochain, les suffrages des quelques 90 électeurs de la commune.

Encore alerte malgré son grand âge, M. de Rodellec a formé sa liste. Elle comporte sept noms, et ses administrés seront invités à la compléter en y ajoutant ceux de trois autres personnes de leur choix. Pourquoi se représente-t-il à 93 ans passés ? M. de Rodellec le dit d'une voix ferme, en ne mâchant pas ses mots :
" J'estime que j'ai rendu beaucoup de services à la commune, et qu'il serait malvenu que je quitte la fonction comme un malpropre. Bien sûr les jeunes voteront certainement contre moi, il sera difficile de leur en vouloir, mais j'ai confiance ".

En Chine sur les canonnières

La vie du candidat à la mairie de Lanneuffret ne manque pas de pittoresque. Né donc le 10 février 1878 au hameau de Rostellec, berceau de la famille de Rodellec, situé près du Fret dans la presqu'île de Crozon 2, il entre à 17 ans à l'Ecole navale après avoir passé son enfance à Lanneuffret précisément, dans la splendide propriété qu'il habite actuellement à Kerantraoñ. Il sert en Extrême-Orient comme enseigne de vaisseau à bord du "Bengali" et du "Décidé", deux de ces canonnière qui, à l'époque, remontaient les fleuves de Chine. Une Chine secouée par la révolte des Boxers qui, en 1900, mettent le siège devant Pékin. Le jeune Edouard de Rodellec fait partie d'une des premières colonnes qui pénètren dans la ville après 55 jours de bataille restés fameux. puis il entre à l'état-major de l'amiral Potier, où il fait la connaissance d'un officier nommé Julien Viaud (Pierre Loti en littérature).

Echec électoral en 1907

En 1907, M. de Rodellec quitte le service et revient à Lanneuffret où il connait une première et malheureuse expérience électorale. " J'étais décidé à ne payer à boire à personne, se souvient-il. Cela a-t-il joué contre moi ? Je ne l'affirmerai pas, mais toujours est-il que mon concurrent direct m'a battu d'une voix et que je n'ai pas été élu ".

Echaudé par cet échec, M. de Rodellec abdiqua pendants plusieurs années toutes ambitions politiques. Il se consacra à l'agriculture et fut l'un des fondateurs de l'Office Central. Ce n'est que dans les années 30 (" Ne me demandez plus laquelle, je ne m'en souviens plus") qu'il résolut de se présenter de nouveau. Cette fois, il fut élu haut la main et, depuis il n'a plus quitté la mairie.

M. de Rodellec, 22 fois grand-père et 14 fois arrière-grand-père, ne cache pas que, s'il est élu encoe une fois, il se pourrait qu'il démissionne dans un an ou deux. Mais si vous interrogez les habitants de Lanneuffret sur cette éventualité, ils vous regardent avec un petit air surpris. Il connaissent bien leur maire parce que son état de santé est excellent, et sont prêts à parier qu'ils seront les premiers à avoir un maire centenaire. cela se pourrait bien après tout, à moins que la prédiction de M. de Rodellec se réalise, à savoir que Lanneuffret disparaisse. En effet, la voie rapide Landivisiau-Brest coupera la commune en deux, et le maire n'est pas loin de penser que la partie nord pourrait être rattachée à Plouneventer et la partie sud à La Roche-Maurice.

" Mais, affirme-t-il, aussi longtemps que je tiendrai la mairie, je m'y opposerai de toutes mes forces". A Lanneuffet, on fait confiance à "Monsieur le Comte".(André Rivier / Télégramme du 25/2/1971)

M. de Rodellec, le doyen des maires du Finistère réélu à l'unanimité.
Les 11 conseillers composant le conseil municipal de Lanneuffret, tous élus dès le premier tout de scrutin, se sont réunis à la mairie, samedi à 17h, pour procéder à l'élection du maire et de son adjoint. C'est à l'unanimité que les membres du conseil ont tenu à garder à leur tête le comte de Rodellec qui, avec ses 92 ans, est le doyen des maires du Finistère, et peut-être de Bretagne. Il a été déclaré élu maire par 10 voix et un bulletin blanc. (Télégramme du 22/3/1971).

Le portrait de la comtesse de Rodellec par Yan' Dargent

Lors de l'été 2012, je visitais l'église de Saint-Servais, guidé par Hélène Diner, qui me montra, en plus des tableaux de Yan' Dargent exposés dans l'église, quelques photos de tableaux du peintre, dont celui, me dit-elle, de la "comtesse de Rodellec". Mais de quelle comtesse s'agit-il ?

Yvan Madec  a interrogé Geneviève Berthou sur l'origine du tableau : "mais hélas elle ne peut apporter aucune info complémentaire... d’après ce que l’on sait le tableau a été acheté en vente publique à Brest en 1995 par la commune".

XRonan Hirrien et Yvan Madec, respectivement, président et membre actif de l'association des Amis du Musée de Yan' Dargent à St-Servais. Musée créé par Jean Berthou.

2 - Une comtesse de Rodellec bien connue

 Béatrice Charlotte DENIS de KEREDERN de TROBRIANT (1850-1941)
1 - épouse de John BURNETT-STEARS (1842-1888),
2 - puis à partir de 1900, comtesse en tant qu'épouse
de Olivier Edouard de RODELLEC du PORZIC (1875-1967)

Je ne comprends pas cette date : en 1934, elle avait 84 ans.

1 - Le tableau

 La comtesse Rodellec du Porzic par Yan' Dargent
(Musée de St-Servais)

Annotation au dos du tableau (photo de Ronan Hirrien) :
Mme Edouard de RODELLEC du PORZIC 1880
La date de 1880 n'apparaît pas sur la photo, mais nous l'avons vue.


Commentaires à partir de la description de la famille (cf plus haut)

1 Il me paraît difficile de retenir Béatrice Denis de Keredern de Trobriand  pour être la comtesse en question car elle ne devint "comtesse de Rodellec" qu'à partir de 1900, date à laquelle Yan' Dargent était déjà décédé. Nous avons évoqué la possibilité d'une annotation tardive sur l'arrière du tableau... ??? Mais, de plus, le prénom de son mari est Olivier Edouard et non pas Edouard.

X

Brest. La folle vie de la comtesse de Rodellec du Porzic.

Alain Boulaire raconte... La comtesse de Rodellec du Porzic. Figure de Brest, elle était connue pour son château sur les hauteurs de Saint-Marc. Elle a aussi défrayé la chronique à travers l'affaire du diamant bleu.

Béatrice Charlotte Antoinette Denis de Kérédern de Trobriand est née à New York, le 10 novembre 1850, fille d'un général français, et d'une héritière américaine. Le père vit aux États-Unis, la mère et sa fille à Paris. En 1869, Béatrice épouse, à Paris, John Burnett-Stears, le fils du créateur de l'usine à gaz qui alimente les réverbères de Saumur et de Brest à la fin du XIXe siècle. La famille possède plusieurs propriétés, dont Ker-Stears, qui n'est encore qu'une demeure bourgeoise. Béatrice et son mari décident de réaménager en 1882 la propriété en château néogothique, aujourd'hui connu pour être le Lycée Fénelon.

Le couple préfère s'occuper de son manoir de Leuhan à Plabennec, au style néogothique et doté d'un parc classé monument historique.

Le 16 janvier 1888, John Burnett-Stears décède à Brest. Il laisse une veuve et 3 enfants, Béatrice future comtesse de Maleyssie, Marie Marthe et Morley qui meurent en bas âge.

En 1900, Béatrice qui mène une vie de veuve fortunée, épouse en secondes noces le comte Olivier de Rodellec du Porzic à Paris. Les époux ont 25 ans de différence mais pour le comte il s'agit de redorer son blason grâce à l'argent de sa femme. Outre sa fortune, la comtesse reste dans les mémoires pour un événement rocambolesque qui inspirera à Maurice Leblanc un chapitre des aventures d'Arsène Lupin. En effet, dans Arsène Lupin contre Sherlock Holmes le chapitre II, intitulé Le diamant bleu, raconte le vol de ce diamant à une certaine comtesse de Crozon. Cet épisode est en réalité inspiré d'une affaire survenue à Madame de Rodellec du Porzic.

Le trépidant feuilleton du diamant bleu.
Le 2 août 1906 au soir, la comtesse reçoit des amis dans son château de Ker-Stears, parmi lesquels se trouve l'attaché de l'ambassade de Russie. Au piano, la comtesse dépose ses bijoux sur le bord, deux bracelets et trois bagues dont l'une est un diamant bleu estimé à 50.000 francs.
Quelques heures plus tard, la bague a disparu. Les domestiques interrogés, le château retourné, la bague s'avère introuvable. 20 jours plus tard, le bijou est retrouvé enfoui dans le flacon de pâte à dentifrice du diplomate russe, qui est immédiatement arrêté. Il n'en faut pas plus pour mettre toute la presse en émoi.
Arrêté, le diplomate est finalement relâché faute de preuves. Mais en juillet 1907, l'affaire rebondit. Le diplomate, un homme à la carrière brillante proche de Nicolas II, intente un procès en diffamation aux époux de Rodellec du Portzic. Le procès public, qui a lieu à Brest, déballe des révélations sur la vie privée des deux parties qui font la une des journaux (voir La Dépêche de Brest par exemple).

L'affaire retombée, la comtesse oeuvre à la Croix Rouge pendant la première guerre mondiale et accueille les troupes américaines à Ker-Stears, dont elle orne le hall d'un « Welcome » en mosaïque. Après que les Allemands aient réquisitionné sa propriété pour leurs officiers en 1940, la comtesse se retire à Brignogan, au domaine de Castel Régis où elle meurt le 17 septembre 1941.

Dès 1906, la Comtesse avait fait don au musée des Beaux-Arts de Brest d'une grande partie de la collection d'arts premiers de son mari. La Comtesse repose au cimetière Saint-Martin. La tombe triptyque de la famille est l'une des sépultures les plus remarquables de ce cimetière.

2 Marie "Félicie" Arthémise de CARNE-MARCEIN paraît une meilleure candidate :

- elle était comtesse :

En effet, Edouard Felix de Rodellec du Porzic (1878-1977) était "comte". C'est ainsi qu'il était présenté dans le Télégramme de Brest lors des élections municipales de 1971 avec ce titre. Puisqu'il était "comte, c'est qu'il avait hérité de ce titre de ses ancêtres, et donc de Vincent Joseph Marie. Le titre suivit la descendance de celui-ci : d'abord aux aînés et ensuite aux autres enfants lors du pré-décès des aînés. Donc, Edouard Olivier fut "comte" et Marie Félicie fut "comtesse".

- mais comment Yan' Dargent a-t-il eu l'occasion de peindre cette comtesse ?

Le couple Edouard et Marie Félicie était domicilié à l'époque à Plomelin au sud du Finistère, donc assez loin de Saint-Servais. J'aurais été moins surpris de trouver une candidate du côté de Kerantraoñ en Lanneuffret ou même à St-Pol-de-Léon. Mais non :
En 1872, Edouard est domicilé au Château du Pérennou à Plomelin, il signe une lettre à Quimper le 3/8 (source son dossier de la Légion d'honneur)
En 1876, il est recensé avec son épouse au Perennou à Plomelin (AD29 en ligne - vue 22).
En 1881, il est recensé au Perennou à Plomelin (AD29 en ligne - vue 25).

Yan' Dargent s'est-il déplacé à Plomelin ou le couple est-il venu faire un séjour dans leur famille de Lanneuffret ou de Saint-Pol-de-Leon ?

Les travaux de peinture des fresques de la cathédrale de Quimper ont été réalisés entre 1871 et 1883 par Yan' Dargent. Florie Dupont, maître verrier ("Les Vitraux de l'Archange") suggère que Yan' Dargent a cotoyé, à cette époque, la famille de Rodellec à Quimper et/ou à Plomelin. Florie nous dit : "Louis de Carné était président de la société archéologique du Finistère. Yan' Dargent a été membre de cette association 1, qui servait l'art breton. Louis de Carné en a été le président au moment ou Yan' Dargent travaillait à la cathédrale..." - CQFD.

1 Oui, il est écrit dans un bulletin : le 25 avril 1889 - admission de Yan' Dargent parmi les membres de la Société Archéologique du Finistère.

Louis de Carné (Quimper, 1804 - 1876), député du Finistère (1839-1848), académicien (1863-1876), président du conseil général du Finistère (1871-1876), président de la Société archéologique du Finistère (1875-1876). Il épouse en 1832, Caroline du Marhallac'h, soeur d'Auguste du Marhallac'h, futur prélat et propriétaire du château du Pérennou, à Plomelin.

Pour la petite histoire Louis de Carné est l'arrière-petit-fils de Corentin de Carné qui fut régisseur de Brezal au temps du marquis Joseph de Brezal :
Corentin de Carné (Pluherlin, 1663 - Brest, 1746), sieur de Kerdaniel, conseiller du roi et son lieutenant d'épée, chevalier seigneur de Kerdaniel, commandant la noblesse au ressort de Brest. Veuf de Marie Jocet, il épouse le 8 octobre 1709 à Landerneau, Marie Françoise du Guermeur, dame de Kerdaniel.

Corentin de CARNE, né le 16/4/1663, Pluherlin (56), baptisé le 21/7/1664, Caden (56), décédé le 2/10/1746, Brest (à 83 ans), régisseur du domaine de Brezal.
x1 Marié avecMarie JOCET, décédée après avril 1703, dont x2 Marié le 8 octobre 1709, St-Houardon, Landerneau, avec Marie-Françoise de GUERMEUR, née vers 1678, décédée le 29 novembre 1741, St-Houardon, Landerneau (à 63 ans), dont

Archives

Acte de donation du 23/6/1882 - Dossier Rodellec du Porzic - notaire Manach (ADQ 63 J 195)

Devant Me Le Taro et son collègue, notaires à Landerneau, soussignés, ledit M. Le Taro substituant Me du Beaudiez, son collègue, notaire à la même résidence, a comparu :

Madame Louise Marie Anastasie Damesme, veuve de M. Maurice René Marie de rodellec du Porzic, propriétaire, demeurant au château de Kerantraoñ, sis en la commune de Lanneuffret (Finistère), laquelle a, par ces présentes, constitué pour son mandataire spécial M. Ernest Désiré Marie Robert, ancien notaire, demeurant au château de Keraoul en la commune de La Roche-Maurice, auquel elle donne pouvoir de, pour elle et en son nom,

Faire donation entre vifs et irrévocable sous sa réserve d'usufruit et ses conditions ci-après exprimées, à :

  1. M. Edouard de Rodellec du Porzic, propriétaire, demeurant au château de Perennou en Plomelin,
  2. M. Joseph de Rodellec du Porzic, propriétaire, demeurant au château de Kerouzien en Ploumoguer,
  3. Melle Marie de Rodellec du Porzic, religieuse, demeurant à Rennes,
  4. Melles Emilie et Félicie de Rodellec du Porzic, propriétaires, demeurant ensemble à St-Pol-de-Léon,
  5. M. André de Rodellec du Porzic, propriétaire, demeurant à St-Fiacre en St-Renan,
  6. Mme Elia de Rodellec du Porzic, épouse de M. Fernand de Uquea, propriétaire, demeurant au château de Roncé (Allier),
  7. M. Adrien de Rodellec du Porzic, lieutenant d'infanterie de marine à Brest,
  8. Mme Elisabeth de Rodellec du Porzic, épouse de M. Armand Goubin, propriétaire, demeurant au château de Keranhoat en la commune de Loperhet,
  9. M. Alexis de Rodellec du Porzic, maréchal des logis en garnison à ____, domicilié à St-Pierre-Quilbignon,

de la nue propriété des 114/576 des immeubles ci-après et dont Mme veuve de Rodellec du Porzic est propriétaire pour avoir recueilli les 48/576 dans la succession de son fils M. Maurice Louis Marie François de Rodellec du Porzic, décédé au Château de Kerantraoñ le 15 mars 1858 et les 66/576 dans la succession de son autre fils M. Arthur François Marie de Rodellec du Porzic décédé également au château de Kerantraoñ le 5 Xbre 1869.

1° en la commune de Lanneuffret, arrondissement de Brest, et par extension en celle de Plouneventer, arrondissement de Morlaix, le château de Kerantraoñ se composant du château et des communs, jardins, pelouses, parcs, prés, prairies, terres tant chaudes que froides au cadastre

1° de la commune de Lanneuffret, section A numéros : 264 265 266 267 ...

2° de cette commune de Plouneventer, les numéros de la section G : 654 655 ...

2° Le moulin de Kerantraon comprenant dans la commune de lanneuffret les numéros 285 286 287 ... de la section A du cadastre ; puis dans celle de Plouneventer les numéros 659 660 et 663 de la section G.

3° La métairie de Kerantraon consistant en maison d'habitation, écurie et maison à four, couvertes d'ardoises, un autre écurie, deux étables, deux refuges à porcs et une grange couverts en chaume, cour close, aire, clos à paille, terres labourables, landes, prés, prairies et tailis, le tout désigné aux matrices cadastrales :

1° de la commune de Lanneuffret, section A numéros : 308 309 263 270 ...

2° de la commune de Plouneventer, section G numéros : 650 652 ...

4° Aussi en les communes de Lanneuffret et de Plouneventer, la métairie de Kerberenez, comprenant une maison d'habitation, écurie, crèches et granges, terres tant chaudes que froides, prés, prairies, le tout porté au cadastre :

1° de la commune de Lanneuffret, section A sous les numéros : 236 238 239 ...

2° de celle de Plouneventer, section E numéros : 945 946 ...

5° La ferme de Kerprigent située sur la commune de Lanneuffret consistant en maison et logements puis en diverses pièces de terre portées au cadastre de ladite commune section A sous les numéros 157 159 160 168 ...

6° En la même commune de Lanneuffret au lieu de Kerprigent, un petit corps de ferme consistant en une maison manale couverte en ardoises, une crèche couverte en gleds, une aire à battre et un clos à paille, un jardin, un courtil, un petit champ dit "parc-moan", deux autres champs, nommés "Parqueier ar Pontou", trois autres champs, dits "Parc an drezen", "Parc Gourbel" et "Liors Kerellé" ; enfin d'un petit pré avec ses fossés ; appartenance et dépendances.

7° En la commune de Lanrivoaré, canton de St-Renan, et par extension en celle de Breles, canton de Ploudalmezeau ...

8° En la même commune de Lanrivoaré, la ferme de Kerdolleau, consistant ...

9° En la même commune de Lanrivoaré, le lieu de Kerdrioual, consistant ...

10° En la commune de Breles, la ferme de Kerminguy, consistant ...

Ainsi que lesdits biens existent et se comportent sans aucune exception ni réserve.

Obliger les donataires à l'exécution de toutes les charges, clauses et conditions imposées par la constituante et notamment au paiement et service, à partir du jour du décès de la donatrice, si les ci-dessous dénommés sont encore à son service à cette époque :
1° d'une rente annuelle et viagère de 300 francs au profit de Jean Le Roux et de Marguerite Simon, son épouse, par moitié entre eux
2° d'une rente annuelle et viagère de 100 francs au profit et sur la tête de Jacques Corre, jardinier au château de Kerantraon.
Les arrérages de ces rentes commenceront à courir du jour du décès de la donatrice et seront payables annuellement pendant la vie et jusqu'au décès desdits époux Le Roux et de Jacques Corre, époque à laquelle elles seront éteintes et amorties, le tout avec solidarité de la part des donataires.

Procéder également à la liquidation et au partage des biens dépendant de la succession de Mlle Marie Thérèse Agathe de Rodellec du Porzic, décédée à Pau le 3 février 1882, fille de la dame constituante, et dont cette dernière est habile à le dire et porter héritière pour une moitié en pleine propriété et pour un sixième en usufruit, nommer ou faire nommer tous les experts pour les évaluations ; composer les masses, y faire et exiger tous les rapports, faire et consentir tous les prélèvements, former les lots, les tirer au sort ou les distribuer à l'amiable ou par voie d'attribution ; dans ce dernier cas, accepter celui qui serait attribué à la dame constituante quelqu'en soit la composition tant en propriété qu'en usufruit ; ??? toutes soultes, les recevoir ou payer, faire accepter tous abandonnements ; laisser tous objets en commun, donner tous pouvoirs pour les administrer ou en suivre le recouvrement.

De toutes sommes reçues ou payées donner ou retirer quittances, consentir toutes mentions et subrogations avec ou sans garantie, donner main-levée de lauts (?), inscription d'office ou autres avances après paiement avec désistement de tous privilèges et actions résolutoires, remettre tous titres et pièces, en donner ou retirer décharge.

Aux effets ci-dessus, passer et signer tous actes, élire domicile, substituer et généralement faire le nécessaire.

Dont acte, fait et passé à Landerneau, en l'étude de Me du Beaudiez, l'an 1882.

Sources des informations

AD29 = Archives départementales du Finistère en ligne
ADQ = Archives départementales du Finistère à Quimper
ADB = Archives départementales du Finistère à Brest
CGF = Centre Généalogique du Finistère


logo André Croguennec
 André J. Croguennec - Page créée le 15/3/2024, mise à jour le 22/3/2024.